Comment diagnostiquer et prendre en charge un trouble Borderline : Mémoire universitaire à télécharger

Pour télécharger le document en format PDF, cliquez ici

J’ai décidé de partager avec vous un Mémoire que j’ai écrit il y a quelques années (2003) pour l’université Descartes. Il est très loin d’être parfait car il représente ma première approche du Trouble de Personnalité Etat-Limite mais je trouve aujourd’hui intéressante la vision « naïve » que j’avais à l’époque de cette pathologie des émotions. Mon objectif était de proposer une méthodologie rigoureuse visant à établir un diagnostic éclairé et un projet thérapeutique individualisé optimal.  J’avais réalisé ce Mémoire en réaction aux diagnostics un peu rapides que portaient parfois à l’époque certains professionnels de santé lorsqu’ils ne retrouvaient pas les critères caractéristiques classiques de pathologies connues. Les pauvres patients se retrouvaient alors souvent avec une étiquette Borderline sur le front dont ils ne savaient que faire, et beaucoup de professionnels non plus. Une boîte « fourre tout » en somme, censée renfermer toutes les psychopathologies qu’on comprenait mal ou qu’on ne savait pas prendre en charge.

Grâce notamment à Marsha Linehan, les choses ont aujourd’hui bien évolué. Cette thérapeute, elle-même Borderline, a élaboré une approche complète, ultra détaillée et hyper documentée de ce trouble de la personnalité : La thérapie Comportementale Dialectique (TCD), Dialectical Behaviour Therapy (DBT) en Anglais. Quel travail monumental et intéressant ! Hélas, il n’y a pas encore à ma connaissance de formation complète et sérieuse en France, ce qui rend cette méthode assez confidentielle et c’est vraiment dommage car les résultats obtenus peuvent être remarquables voire spectaculaires chez les patients motivés et prêts à s’investir pleinement dans un travail difficile. N’hésitez pas à lire les autres articles que j’ai rédigés sur ce sujet (onglet Troubles de la personnalité).

Je pense que la lecture complète et critique de ce Mémoire est plutôt réservée aux professionnels car il s’agit d’un travail universitaire et donc, par définition, ennuyeux, formel et farci de termes barbares.

Par contre, je conseille aux personnes se sentant concernées par le trouble Borderline de commencer la lecture au Chapitre 7  (Cas Clinique, page 14). Je suis sûr que beaucoup de lectrices se retrouveront dans l’histoire édifiante et douloureuse de Madame F. et seront intéressées par les solutions qui lui ont été proposées à l’époque.

Bonne lecture et n’hésitez pas à faire part de vos remarques

(1281)

Total Views: 2438 ,

One Comment

  1. un grand merci pour ce travail vraiment intéressant et facile à lire qui redonne de l’espoir aux personnes atteintes de ce trouble en montrant qu’il existe des solutions non médicamenteuses pour accepter son trouble et en réduire les conséquences par un comportement adapté (notamment en apprenant à mieux maitriser son impulsivité)
    Bravo pour la clarté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.