Testez vos connaissances sur le tabac

Capture

 

 

Résultats du Quizz sur le tabac et explications

Les cigarettes légères sont moins dangereuses pour la santé – FAUX

Le tabac des cigarettes légères est le même, c’est le filtre qui est différent (plus de trous, ce qui appauvrit le mélange air-fumée en matières toxiques). Mais le fumeur tire plus fort sur les cigarettes légères et la fumée pénètre plus profondément dans ses bronches

La nicotine est dangereuse pour la santé  – Plutôt FAUX

La nicotine fumée (chauffée à 700°C) peut être dangereuse pour le cœur, mais la nicotine des patchs, gommes et e-cigarette n’a que très peu d’effets sur la santé (sauf chez femmes enceintes) bien que principale responsable de la dépendance.

Arrêter de fumer ça fait grossir – pas obligatoirement (FAUX)

C’est fumer qui fait maigrir (Augmentation du métabolisme de base et diminution de l’appétit). A l’arrêt, 1/3 des personnes ne prennent pas de poids, 1/3 entre 2 et 4 kg qu’elles reperdent rapidement et 1/3 prennent beaucoup de poids (surtout à cause de grignotage).

Je fais du sport, donc j’élimine plus facilement le tabac – FAUX

Cela est un peu vrai pour le monoxyde de carbone, mais le taux de goudrons dans le corps reste inchangé

On ne doit pas fumer avec un patch, c’est dangereux, je l’enlève quand je veux fumer – FAUX

Le produit (nicotine) est déjà diffusé dans le sang, enlever le patch pour fumer ne sert à rien. De plus, il n’est pas dangereux de fumer si on a un patch.

Fumer quelques cigarettes par jour ce n’est pas grave – FAUX

C’est vrai pour certaines pathologies (problèmes cardio-vasculaires notamment) mais, pour les cancers notamment, la durée d’exposition au tabagisme est plus importante que le nombre de cigarettes par jour. Il est moins dangereux de fumer 20 cigarettes par jour pendant 5 ans que 3 cigarettes par jour pendant 20 ans  !

Diminuer le nombre de cigarettes fumées par jour réduit le risque pour la santé – FAUX

Le mécanisme de dépendance physique impose au fumeur une dose constante de nicotine chaque jour. Si celui-ci réduit volontairement le nombre de cigarettes sans prendre de traitement de substitution, il va inconsciemment tirer plus fort et plus souvent sur sa cigarette pour obtenir cette dose. Ce principe est fondamental.

 Quand on a arrêté de fumer, on peut quand même prendre une cigarette de temps en temps sans rechuter – FAUX

Même après plusieurs années d’abstinence, les mécanismes de la dépendance, bien qu’en sommeil, restent actifs. Si une personne refume, ne serait-ce qu’une seule cigarette, la probabilité de rechute sera très importante.

Prendre des patch ou des gommes ou bien fumer la e-cigarette, c’est toujours prendre de la nicotine, il vaut mieux arrêter sans rien – FAUX

Prendre de la nicotine sous forme de patch, de gommes ou de pastilles permet de quitter progressivement la dépendance et d’atténuer les symptômes de manque, notamment l’irritabilité et l’augmentation d’appétit. Concernant la cigarette électronique, on ne sait pas encore si son utilisation exclusive maintient la dépendance à la nicotine.

Je suis enceinte, les gommes, patch et cigarette électronique me sont interdits – FAUX

Dans tous les cas, il vaut mieux prendre des substituts nicotiniques que de fumer. La nicotine franchissant la barrière placentaire, la femme enceinte aura soin de prendre les substituts au minimum.

J’ai des problèmes cardiaques, les gommes, patch et cigarette électronique me sont interdits – FAUX

Tous les anciens interdits dans ce sens ont été levés par les autorités médicales pour le patch, les gommes et les pastilles. Concernant la cigarette électronique il convient de rester prudent en attendant des études plus poussées mais le principe valable pour les femmes enceintes s’applique également ici  : il est toujours préférable d’utiliser la e-cigarette que de fumer.

Ca fait 20 ans que je fume, ça ne sert à rien d’arrêter, le mal est fait – FAUX

A tout âge, l’arrêt du tabac est bénéfique pour la santé. Par exemple, le surrisque cardio-vasculaire des fumeurs par rapport aux non-fumeurs s’annule (statistiquement) après 2 ans d’arrêt.

La composition chimique de la fumée de la cigarette est la même que celle du tabac – FAUX

En brûlant, le tabac donne naissance à plus de 4000 substances dont plusieurs dizaines sont cancérigènes. Certaines de ces substances ne sont pas encore identifiées.

 

L’aérosol de la cigarette électronique contient des goudrons et du monoxyde de carbone, comme la vraie cigarette – FAUX

A l’origine, le tabac de la cigarette ne contient ni goudron ni monoxyde de carbone. C’est la combustion du tabac qui donne naissance à ces composés. Le liquide de la e-cigarette ne subissant aucune combustion, il n’en contient donc pas.

(706)

Total Views: 2248 ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.