Méthode Kaïzen d’arrêt progressif du tabac

Une méthode douce et progressive pour arrêter de fumer : la méthode Kaizen  

Cette stratégie est inspirée de la méthode japonaise « Kaizen », appliquée ici à l’arrêt progressif du tabac. Elle s’appuie sur deux principes :

le premier exprime une vérité : « Les plus grands voyages commencent par un premier pas » ;

le second exprime un paradoxe : « Roulez doucement chauffeur, nous sommes pressés ».

Cette méthode d’arrêt progressif doit débuter immédiatement après la décision d’arrêter progressivement de fumer, au plus tard le lendemain de la consultation.

Tâche préalable

Vous devez acquérir  :

  • Une boîte suffisamment grande pour contenir votre consommation hebdomadaire actuelle de cigarettes
  • Un carnet pour noter chaque jour le nombre de cigarettes fumées.
  • Des substituts nicotiniques oraux (gommes et/ou pastilles).

Il est également fortement conseillé de consulter un Tabacologue afin qu’il évalue avec vous votre dépendance physique (notamment mesure du Monoxyde de Carbone) et les éventuelles précautions à prendre.

Semaine 1

  • Vous allez comptabiliser chaque jour le nombre de cigarettes fumées et en faire le total en fin de semaine, sans modifier vos habitudes de consommation. Ce comptage doit être exact et précis.
  • A la fin du dernier jour, vous déposez dans la boîte le nombre de cigarettes ainsi calculé. Sortez les cigarettes des paquets.

Semaine 2

Vous allez fumer selon vos envies, en respectant à la lettre ces 2 règles très simples :

  • A la fin de cette seconde semaine, il doit rester dans la boîte au minimum 1 cigarette.
  • Vous devez prendre au minimum 1 substitut nicotinique (gomme ou pastille) par jour.

Semaine 3

Le premier jour, vous mettez dans la boîte le nombre exact de cigarettes fumées la semaine précédente, en les retirant des paquets.

  • A la fin de cette troisième semaine, il doit également rester dans la boîte au minimum 1 cigarette.
  • Vous devez prendre au minimum 2 substituts nicotiniques (gommes ou pastilles) par jour.

Semaines suivantes

  • Vous continuez à appliquer le même principe, sans jamais déroger à la règle  : diminuer au minimum d’1 cigarette par semaine tout en augmentant la prise de substituts nicotiniques. Par conséquent, ne diminuez pas trop vite car s’il reste trop de cigarettes dans la boîte à la fin d’une semaine… la semaine suivante risque d’être difficile  ! Et si vous ne prenez pas de substituts, vous tirerez plus fort sur votre cigarette pour obtenir votre dose de nicotine et la dépendance ne diminuera pas.
  • A partir de la quatrième semaine, essayez d’appliquer le plus souvent possible le principe suivant  : lorsque vous fumez, efforcez-vous de ne rien faire d’autre, « dégustez » simplement votre cigarette, sans manger, parler à des gens, regarder la télévision, conduire, lire, etc. Uniquement vous et la cigarette.

 Le côté très intéressant de cette méthode (qui fonctionne) est qu’il n’est pas obligatoire d’être très motivé pour l’entreprendre car elle augmente automatiquement la dite motivation au fil du temps.

A vous de jouer  !

(2014)

Total Views: 4420 ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.