Explication : La gueule de bois

La « gueule de bois »

La gueule de bois se manifeste en général par :

  • la sensation de faiblesse (76 %) ;
  • la fatigue (73 %) ;
  • la difficulté de concentration (72 %) ;
  • les nausées (68 %) ;
  • les maux de tête (68 %).

La gueule de bois se manifeste également par une baisse importante de la vigilance et de la mémoire.

L’origine de la gueule de bois n’a pas été complètement élucidée. Il existe plusieurs hypothèses qui pourraient se compléter.

  • Les perturbations apparaissant lors d’une consommation excessive d’alcool seraient provoquées par un dérèglement des défenses naturelles, des déficiences en nutriments et un stress oxydatif. Les rumeurs selon lesquelles la gueule de bois serait causée par une déshydratation ou un manque d’alcool apparaissent comme peu vraisemblables.
  • En revanche, beaucoup de symptômes sont ceux de l’hypoglycémie. Une forte consommation d’alcool, surtout dans un délai bref, pourrait provoquer en retour une hypoglycémie réactionnelle, l’organisme s’adaptant avec un temps de retard.
  • Ce n’est probablement pas l’alcool lui-même ou ses produits de dégradation qui seraient à l’origine des symptômes de la gueule de bois, mais plutôt les substances contenues dans les boissons comme le méthanol, l’histamine ou les polyphénols.
  • Le méthanol (« alcool de bois ») et ses produits de dégradation, formaldéhydes et acide formique, ont été soupçonnés d’expliquer tout ou partie des symptômes de la gueule de bois : maux de tête, soif, sudations et vertiges. Les alcools contenant beaucoup de méthanol (vin, bourbon, brandy et surtout rhum vieux) entraîneraient des gueules de bois plus intenses que ceux qui en contiennent peu (vodka) ou pas du tout (alcool pur).

(435)

Total Views: 1386 ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.